Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?

Une étude de  l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh a montré l’existence d’un lien entre le nombre d’heures de sommeil et la résistance au rhinovirus, le plus souvent responsable du rhume saisonnier. Les personnes dormant moins de 7 heures par nuit présentent un risque de s’enrhumer multiplié par 3 par rapport à celles qui ont des nuits de plus de 8 heures, le manque de sommeil affaiblissant le système immunitaire.

Plus d'information ? Cliquez:


Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: études
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: statistiques
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: économie
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: législation
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: images
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: livres
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: films
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: enseignement
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: expositions
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: films
Comment augmenter la nuit ses chances de ne pas s’enrhumer?: vidéo