Comment s’adapter le plus rapidement possible au décalage horaire ?


Des chercheurs de l’université de Harvard ont montré l’existence d’une horloge cérébrale qui supplante l’horloge principale en cas de raréfaction de la nourriture. En conséquence, s’abstenir de manger pendant le vol et manger le plus rapidement possible après l’atterrissage permettrait de s’adapter plus rapidement à un décalage horaire important.