Par quoi remplacer une cigarette?


La nicotine, un alcaloïde contenu en grande concentration dans le tabac, agit de façon stimulante au niveau de structures cérébrales impliquées dans la mémorisation, les récepteurs nicotiniques. Une façon non toxique d’activer ces structures est de se remémorer une phrase, fredonner une mélodie, visualiser une image, à chaque fois que l’on éprouve le besoin d’une cigarette. Cette méthode cognitive est une aide précieuse pour contrer la dépendance tabagique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *