Une étude de l’INSERM souligne que « la pratique régulière d’une activité physique soutenue favorise une baisse non négligeable du risque de cancer du sein, même chez les populations présentant des antécédents familiaux ou d’autres facteurs de risque de cancer du sein ».



#