Qu’est-ce que l’effet Mozart?


Lors d’une étude menée en 1993, le Dr Frances Rauscher de l’Université de Californie à Irvine et son équipe ont établi une corrélation entre l’écoute de certains morceaux de musique classique et les aptitudes au raisonnement spatial. Le morceau ayant servi à l’étude est la sonate K448 pour 2 pianos de Mozart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *