Régime anti-dépressif ?


Une étude conduite par des chercheurs de l’University College London (UCL), en collaboration avec l’INSERM, a montré qu’une alimentation riche en produits non processés (fruits, légumes, poissons) était liée à une diminution du risque de dépression à 5 ans. Au contraire, une alimentation riche en produits processés (produits laitiers, viande transformée, friture, matières grasses, céréales raffinées, desserts très sucrés) augmentait ce même risque.