Un baladeur, et c’est le bonheur?