Quel risque en moins pour les femmes qui mangent des fibres ?


Une étude britannique montre que les femmes préménopausées qui consomment des fibres (céréales et fruits) bénéficient d’une réduction de moitié du risque de cancer du sein.