Comment traiter la ménopause?


Selon une nouvelle étude de l’Inserm, réalisée entre 1999 et 2006 auprès de 881 femmes sous traitement hormonal de la ménopause, les oestrogènes administrés en patch ou en gel présenteraient un degré d’innocuité nettement supérieur aux oestrogènes administrés sous formes orales. Une autre étude sur 70.000 femmes avait déjà démontré que les patientes qui prennent de la progestérone naturelle ne présentent aucune augmentation notable de développement d’un cancer du sein.